The Devil is dead

Publié le par Jeunes femmes insolentes

Dix ans. 

La télé était allumée dans mon dos, je jouais en réseau sur le pc du salon de mes parents, j'étais seule, le programme que je ne suivais pas s'est interrompu, ça a attiré mon attention, je me suis assise devant la télé, j'y suis restée les 5 heures suivantes, j'avais 18 ans. 

C'était le 11 septembre 2001.

Exceptionnellement, ce matin du 2 mai 2011, la radio s'est allumée à 5h45, quelqu'un chez moi avait un avion pour les USA. 

La première chose que j'ai entendue est "Oussama Ben Laden est mort." 

La première chose que j'ai dite est "prends ton appareil photo."

C'est effectivement un évènement fort pour les USA et pour tous ceux qui ont été marqués par l'attentat de New York.

Demain, plus que jamais, il va falloir être très vigilant. Un emblème est mort, pas une organisation. Le diable ne meurt pas.

Justice est faite a dit le Président américain. Pas vraiment, mais pour les familles des victimes du 11/09 peut être que la vengeance est assouvie. Pour les autres, leur persévérance paye.

Néanmoins, je suis heureuse de savoir qu'on ne verra plus Ben Laden menacer et  insulter l'Occident dans des vidéos délirantes, je suis satisfaite que ce soit Obama qui profite des retombées bénéfiques de cette mort, je suis rassurée par l'espoir que le terrorisme islamiste va à nouveau s'éparpiller et perdre son soupçon de coordination, surveiller la direction que vont prendre les factions nord-africaines, Aqmi et Cie.

En fait, aujourd'hui je ne me sens pas réjouie par la mort d'un fou de Dieu sanguinaire, je me sens emplie d'espoir.

La lutte contre le terrorisme est ingrate, on ne peut pas mettre en avant nos réussites parce qu'il faudrait révéler les tentatives d'attentat déjouées alors la terreur se répandrait quand même, cela ferait le lit du terrorisme. Qu'un acte positif dans cette lutte soit connu et apprécié par les peuples engagés, c'est vraiment communicatif d'espoir.

Enfin, j'avoue que je suis un peu jalouse du patriotisme américain: au milieu de la nuit, que des milliers de personnes se réunissent dans des lieux symboliques pour partager l'amour de leur pays, leur unité et leur bonheur, je trouve ça puissant. 

J'aurai donné cher pour prendre cet avion ce matin ...


 

Kahazara  

Publié dans HOMO HOMINI LUPUS

Commenter cet article