La vie sexuelle de Carla Bruni

Publié le par Jeunes femmes insolentes

Je n'aime pas Carla Bruni.

Je la trouve bête. J'ai probablement tort, elle est certainement loin d'être bête mais comme elle ne m'intéresse pas, mais alors, pas du tout -ni en tant que mannequin (commune) ni en tant que chanteuse (ratée) ni en tant que Première dame de France (culcul-la-praline) et je parie: ni en tant qu'actrice (médiocre)- la trouver bête me suffit.

J'ai eu vent de ses conquêtes amoureuses, et m'apercevant que même en Iran, ils sont bien au courant, je me rassure: je ne pouvais pas y échapper. J'aurais préféré ne pas savoir, je crois qu'il est toujours préférable de ne pas trop étaler ce qu'on fait dans la chambre. Puis c'est ceux qui en parlent le plus qui en font le moins…  (pour preuve, ici, on ne publie qu'un article par semestre dans la rubrique "vive le sexe")

La pudeur, qui est une vertu, se trouve précisément là: gardons la porte de la chambre fermée (même s'il y a foule à l'intérieur.)

Je n'aime pas Carla Bruni et je voudrais ne pas savoir qui elle a baisé et combien de fois. 

Par contre je ne peux pas m'empêcher de croire qu'elle est une force pour tout combat féministe. La première raison est qu'en tant que croqueuse d'hommes, d'hommes de pouvoir de préférence (je la comprends, c'est hautement stimulant intellectuellement et sexuellement), elle est un emblème des femmes qui n'ont pas besoin d'hommes pour se définir. Elle va où elle veut, avec qui elle veut et elle est quelqu'un, elle même, tout simplement. Le féminisme réduit à sa définition la plus simple ce n'est pas autre chose: une femme n'a pas besoin d'un homme pour être entière.

En second lieu qu'elle soit belle, riche et quadragénaire, ne sont pas pour nuire à la cause féministe. Il parait que les féministes sont de mal baisées, moches et poilues. Qui a dit ça?  

Enfin, qu'elle ne revendique aucun combat mais mène juste son bout de chemin est encore mieux: "parlez, jugez, rien ne m'arrête". Le féminisme par les faits. ;o) 

Cessons de geindre parler et prenons nous en main.

 

La lettre qu'elle a écrite pour soutenir Sakineh est un ramassis de mièvreries. à vomir. Mais bon, chacun son style, ses chansons sont des ramassis de mièvreries aussi... La lette qu'elle a écrite pour Sakineh n'en est qu'une parmi des centaines et des centaines. Par contre c'est la seule qui a trouvé écho en Iran: nous recevons des leçons de la la Première dame de France, une prostituée.

D'abord comme le dit Nicolas (même pas Sarkozy): Prostitué toi-même! (va! ou na! au choix). Carla Bruni, ne te gène pas, envoie leur un doigt d'honneur (de femme) ou deux, tiens, je t'aide:

 

à l'attention toute particulière des Pasdarans, de Monsieur Ahmadinejad et de l'honorable et divin ayatollah Khamenei: 

Photo-du-44594143-09--a-12.23.jpg 

 

Les fous de Dieu d'Iran ont même retourné ceci contre Sakineh: elle reçoit le soutien d'une prostituée... bouh!! Elle ne peut qu'être une prostituée elle même. ALLEZ CHERCHER LES PIERRES!!!!

C'est à ce moment là de mon article qu'il faut que je sois rigoureuse et que je ne me laisse emportée ni par la fougue ni par la digression (mon pire ennemi). (t'as qu'à croire!)

 

Bon petite digression: dans un post précédent, je rapportais un discours de l'ancien Premier ministre espagnol Aznar, dans lequel il parlait des valeurs de l'occident à protéger face à l'intégrisme religieux, les régimes obscurantistes qui nous condamnent et appellent à la destruction de notre mode de vie etc.

IRL (c'est dommage que les suites les plus intéressantes de Med Met ne se fassent pas sur Med Met, c'est le problème d'être lue par seulement une dizaine de personnes qui connaissent mon email personnel), j'ai eu un retour incrédule, nombreux points ont été soulevés et notamment: qu'est ce que les valeurs de l'Occident? Ma réponse a pris la forme d'une liste non exhaustive. Entre toutes sortes de choses évidentes comme la liberté d'expression, d'entreprise, d'opinion, de religion blablabla, il y avait des considérations (nombreuses) sur la femme en occident. 

 Non pas qu'être une pute est une valeur de l'occident mais la liberté de l'être: oui. 

 Me dira-t-on que ce n'est pas une valeur qui doit être défendue, que je répondrais par mes deux doigts levés.

La liberté de disposer de son corps, de choisir ce qu'on en fait et avec qui, en déplaisent à ceux qui ne font pas pareil: ça, c'est une valeur de l'occident.

(à la relecture, je précise: Carla Bruni n'est pas une prostituée évidemment loool et si certains le pensent, pas besoin d'être en Iran d'ailleurs, grand bien leur fasse. C'est aussi une façon d'user des valeurs de l'occident.)

 

En Iran, ils ont un haut sens de ce que doit être la femme, je vous fais grâce des règles propres à la manière dont la femme doit gérer son corps, son sexe et sa féminité. Les hommes sont tellement attachés à l'honneur de la femme, à la sacralité de son corps, que le viol n'existe pas. Ce serait aberrant quand même qu'il soit si important de protéger la virginité, le moindre centimètres carré de peau, l'honneur des femmes contre elles-même, et que les hommes puissent les maltraiter, leur porter atteinte en leur chair... chair même encore vierge, le comble! (4ème minute, 25 secondes). Le département 209 de la prison d'Evin à Téhéran.... que du bonheur.

Je m'éloigne de mon sujet!

 

Comment utiliser l'argument de la défense de l'honneur et la vertu des femmes quand on les torture et les viole en prison pour obtenir des aveux?

Comment Sakineh peut-elle avoir commis l'adultère alors qu'elle est veuve?

Comment justifier la lapidation? 

-qui est un sujet différent de celui de la peine de mort. Ok, que ce soit empoisonné (USA) électrocuté (USA encore) fusillé(Chine) pendu (Japon), le résultat c'est la mort. Mais définitivement, il y a des façons d'infliger la peine de mort qui sont d'une cruauté et d'une barbarie innommables.- 

 Les réactions iraniennes à propos de la prise de position de Carla Bruni sont hypocrites au-delà d'être insultantes. Rien n'est dit sur les critiques de la part d'hommes occidentaux (celles d'autres femmes sont un non-sens puisqu'aucune occidentale n'est vertueuse). Mais c'est comme ça que marche leur système: hypocrisie, mensonges et insultes. Et particulièrement leur système juridique. 

 

Carla Bruni, je ne doute pas que ce soit le cas mais je le dis, tu peux être fière de toi. De tes choix, de ta vie.

Quand je serai grande, je voudrais être tout comme toi (en moins bête et moins mièvre)


Et... vive le sexe. 


Kahazara  

Publié dans VIVE LE SEXE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tis 27/09/2010 23:47



Bon faudra que je développe un autre jour, je sais...mais bon :)


Je ne dis pas qu'une femme n'aura pas meilleure considération en Occident. Je pense simplement que ce sont les extrémismes de toutes sortes (et notamment religieux) qui sont un rempart contre les
libertés. Et la religion en tant que telle non. Même quand elle est associée à l'Etat. Après, tout dépend de quelle façon. Et donc je suis en désaccord sur le fait de dire "l'Occident a telles ou
telles valeurs". Peut-être que certaines "valeurs" sont plus faciles à défendre en Occident (qui a parlé de la Grande Babylone ? ;)), mais elles ne sont pour sûres pas inhérentes à l'Occident.
Bref. A débattre :)


 



Kahazara 29/09/2010 15:05



Tu commences à chanceler Tis...


;o)



Lapin 01/09/2010 16:34



Certains ont le mail perso de la très désirable Mlle K. ??


Moi quand je serai grand j'aimerais être Roger Rabbi(t).


Lapin


NON, PAS LA TREMPETTTE !



Kahazara 02/09/2010 12:01



Toute désirable que je suis, je ne fais pas picoti picota avec le premier lapin venu.