WoW pour sauver le Monde 3

Publié le par Jeunes femmes insolentes


Puisque Dernhlem répond, à mon sens, à côté de la plaque à mon article et au documentaire support qu'elle n'a de toute évidence pas regardé avant, je suis obligée de préciser des choses.

D'abord je n'ai pas parlé de geek mais de joueurs en ligne, je reviendrai sur le geek à la fin de cet article.

Ce que présente McGonigal, c'est justement cette force et ce "géni" du gamer quand il est, seul, devant son ordi à dézinguer des orcs ou des zombies. Il n'est pas question de les jeter en pâture dans le monde réel évidemment, peuchère... Il est question de faire des simulations sous forme de jeu pour se projeter sur l'état de déforestation de l'Amazonie, ou les conditions de l'extraction du pétrole de l'Arctique, ou bien la culture du soja à Babel Oued, que sais-je?

"comme ils sont seuls ils ne représentent aucune force, aucune pression pouvant agir" Ils représentent la même force que sur WoW puisque c'est exactement ce que leur propose McGonigal. Donc la semi blague de Adrien 64 kg tout mouillé devant des talibans, est une prise en flagrant délit de "je parle sans savoir de quoi".

"Et puis le problème avec la vraie vie c'est que tu n'as pas un petit compteur d'expérience qui t'indique quand tu vas gagner un niveau. Tu ne peux pas non plus choisir ta classe et ta spécialité. Et quand tu réussis quelque chose tu n'as pas droit à une récompense avec un nouveau sort d'attaque niveau 10 qui fait des étincelles partout."  Une fois encore, c'est l'intérêt du jeu simulation, pour passer des niveaux, pour recommencer quand t'es mort, c'est de cette manière avec du temps et de la persévérance que les gamers deviennent doués et trouvent des idées géniales.

S'agissant du geek... tu me fais mourir de rire Dernhelm. Tu es une geekette pour TF1! Un geek n'est ni un état d'esprit ni un ado boutonneux qui ne sort pas de sa piaule. Le geek ne peut guère avoir moins de trente ans, c'est une personne qui est tombé dans la science fiction tout petit et qui a cru que c'était en train de se réaliser puisqu'il a connu les premiers ordi, puis les premières communications sans fil... etc... Le geek est ultra calé en informatique, il démonte et remonte un mac. Un gamer n'est pas automatiquement un geek, mais il est vrai que le geek était souvent fan des jeux de rôle avant d'être fan des jeux en ligne, ce qui a un lien de parentée direct. Les ados mal dans leur peau qui ne sortent pas de leur chambre et n'ont pas de vie sociale ne sont pas les No Life, ce sont des ados mal dans leur peau qui pensent que personne ne les comprend et que leurs parents sont cons. Ils n'ont pas la moindre idée de comment marche leur ordi et la plupart du temps ils préfèrent PES à CS.

"Alors oui il existe aussi plein de mouvements de rassemblement lancés à partir d'internet : kiss-in, free hugs... Mais s'il s'agit bien de geek..." Je ne sais pas de quoi tu parles!! A part le Comic-con, je ne vois pas comment on fait sortir un geek de chez lui ;o) certainement pas pour aller embrasser des inconnus dans la rue.

Kahazara  

Publié dans BLESS THIS MESS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alex 31/03/2010 14:26


K:1 / B:1 !

Mais K, t'es quand même d'accord pour dire que c'est un peu de l'utopie, de faire un jeu pour sauver les arbres d'Amazonie, ou pire, les Congolais..
Sinon les mecs, ça serait plus des gamers, mais des militants..

Mais sinon c'est une bonne idée. On verra dans 2 mois si un tel jeu sort.

Alors comme dirais Compaq,
à suivre..


Kahazara 31/03/2010 15:53



J'ai pas été bien comprise mais je pense que je n'ai pas été claire. Les gamers doivent le rester, il s'agit d'utiliser leurs talents dans les jeux pour trouver des solutions dans un nouveau jeu
qui aurait des règles similaires à la vie réelle. Exactement ce qu'ils font maintenant: ils respectent des règles et des limites dans leurs jeux (malgré la magie etc, on ne peut pas faire
n'importe quoi dans WoW) il faut respecter les règles du jeu. Un jeu nouveau qui poserait des règles et des conditions prises dans le monde réel serait toujours un jeu, mais les bons gamers qui
trouveraient une issue pourraient inspirer les acteurs du monde réel. On ne demande pas plus au gamers que ce qu'ils font déjà, jouer et être bons.


Merci beaucoup de me permettre de détailler ce que j'ai visiblement mal fait dans mon article. t'en penses quoi?