Du vent dans le vent

Publié le par Jeunes femmes insolentes


Mano Solo, je n'avais pas eu l'occasion (ou peut être l'envie) de parler de toi sur la toile depuis que tu es parti. Aujourd'hui je m'y mets.
 
Une chose est sûre, à vouloir cacher des choses sur le net, elles explosent avec fracas.
 
Je ne suis pas complotiste, pas du tout. Je suis prête à croire qu'il y a eu "fausse manip" et que la chanson Du vent, de Mano Solo a disparu de tous les sites de téléchargement ou d'écoute en streaming par accident.
Je dis soit!
 
Pour corriger cette faille, j'invite chacun d'entre vous à écouter ce morceau et à lire les paroles, cela sera un juste rééquilibrage et un hommage à Mano Solo.

On le trouve fastoche sur Youtube.

Voici les paroles: 
 
Du vent, du sexe et de la sueur,
Du sang, de la fête et de la peur,
Des partisans dans ma tête qui s'arrache à la douleur,
Que croyez-vous?
Je suis comme vous,
Mes refrains ne changent pas tout.

Y'a pas grand monde dans le train.
Y'a pas grand monde sur le chemin.
Pas beaucoup d'ombres dans le lointain.
Les coeurs qui grondent, des outils plein les mains
ont disparu des imageries,
c'est trop ringard toutes ces conneries.

Mais j'ose encore y croire.
Je me fais juste mon petit grand soir.

Travail, famille, Sarkozy,
c'est la compassion pour les nantis.
Mais si t'as rien à offrir, 
prépare toi à souffrir au rendez-vous
du MEDEF au fond d'un trou.
Il a des planches et même des clous.
T'as intérêt à tenir debout.
Car si demain tu sers à rien,
on va te jeter comme un chien.
Pour que tu puisses, une fois dans la rue,
épouvantail aux mains tendues,
effrayer le salarié:
fermer ta gueule, pas bouger.

Un soir dans le vent,
je rejoindrai les partisans
de ceux qui ont de l'amour pour la vie.
Un soir dans la nuit,
il suffira d'un instant,
pour comprendre la force d'être uni.

Y'a pas grand monde dans le train.
Y'a pas grand monde sur le chemin.
Pas beaucoup d'ombres dans le lointain.
Les coeurs qui grondent, des outils plein les mains,
ont disparu des imageries,
c'est trop ringard toutes ces conneries.

Mais j'aime encore y croire.
je me fais juste mon petit grand soir.

Un soir dans le vent,
je rejoindrai les partisans
de ceux qui ont de l'amour pour la vie.
Un soir dans la nuit,
il suffira d'un instant,
pour comprendre la force d'être uni.
Un soir dans le vent,
je rejoindrai les partisans
de ceux qui ont de l'amour pour la vie.
Un soir dans la nuit,
il suffira d'un instant,
pour comprendre la force d'être uni.


Kahazara  

Publié dans INTERNET - JE T'AIME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article