Pour la prévention des politiciens véreux

Publié le par Jeunes femmes insolentes

 

Toutes ces histoires de ministre qui n'imagine pas mal faire en se faisant inviter par un membre de l'entourage d'un dictateur pendant des révoltes populaires, quelques jours après un suicide par immolation d'un pauvre bougre empêché de gagner sa vie et de nourrir ses petits; ce même ministre des affaires étrangères qui s'informe sur les affaires étrangères dans les annonces yahoo!... Cela me rappelle que je voulais causer du rapport remis au Président Sarkozy la semaine dernière. Celui qui préconise qu'on assainisse un peu la vie publique française. Je suis d'une humeur globalement assez maussade ces derniers jours, chaque fois que j'allume la radio ou que je surfe sur les sites d'info, j'entends des trucs qui me gonflent, des trucs qui sont faux, détournés, ou simplement qui traduisent la grande ignorance de gens.

Par exemple, ceux qui trouvent que les juges prennent vraiment trop de liberté -dans le genre: ce ne sont pas eux qui font nos lois, et il faut qu'on les empêche de se prendre pour Dieu- et qui, le lendemain, insultent le Conseil des Sages, -un peu dans ce genre: ces vieux croûtons rétrogrades qui ont le poil qui s'hérisse quand ils imaginent deux hommes s'envoyant en l'air- (mais pas deux femmes se faisant des câlins, parce que ça, c'est plutôt bandant, peu importe l'âge des croûtons et de la soupe dans laquelle ils baignent.)

Le Conseil Constitutionnel n'est pas composés de réac homophobes, ce sont des juges qui ont une haute conscience de la Loi, de la Constitution et du système démocratique. C'est aux députés de changer l'état de la loi et l'interdiction actuelle du mariage gay, et ce sont les mêmes gueulards bornés qui n'aiment pas les juges qui sont sensés les élire, les députés. Si autant de gens sont réellement convaincus de l'opportunité d'autoriser le mariage homosexuel alors qu'ils le fassent savoir à leurs élus. Sinon qu'ils assument et qu'ils ferment leurs gueules.

Voilà, bonjour, bienvenue, installez vous confortablement, 

Voici l'ordre du jour:

formoney

t'as qu'à croire...

 

Ce fameux rapport propose de définir légalement le conflit d'intérêt.

Tenter de forcer les personnes publiques à un peu de transparence en espérant que ça les forcera à la décence. 

On en est là, il faut une loi pour que nos élus ou hauts fonctionnaires, mais surtout nos élus cessent de se considérer au dessus des lois. Evidemment je soutiens cette loi. Mais je suis quand même malheureuse de constater qu'il faut qu'on en arrive là, comme si ceux qui se consacrent aux affaires publiques étaient étrangers aux notions de bien collectif, d'exemplarité, de probité... Toute une section (la 3) dans le chapitre II du titre III du livre IV du code pénal est consacrée aux différents délits d'une personne exerçant une fonction publique.

Concussion (demander un pot de vin ou dispenser d'un paiement), corruption passive ou trafic d'influence (c'est les petits services entre amis), prises illégales d'intérêts (dépenser l'argent public à son profit) ou tout ce qui est contournement des règles de passation des marchés publics (allez faire un saut sur le site de l'Autorité de la Concurrence, toutes les semaines elle condamne des entreprises pour des ententes illégales qui monopolisent un marché pendant des décennies, faut pas croire y'a des politiques derrière, ne serait-ce que pour fermer les yeux sur leurs petits affaires) etc etc. 

Des condamnés, on en a à la pelle qui continuent gaiement à se présenter, à être élus et à barboter dans leurs malversations avec leurs petits copains.

Merde, en France, il semble exister une prime à la casserole. 

 

Bon ce rapport est pour la prévention des conflits d'intérêts. Ainsi, les ministres et les députés et quelques autres devront faire état dans un document qui sera rendu public des intérêts qu'ils ont dans différentes affaires, que ce soit financier dans des entreprises ou par leurs relations familiales etc. Ce sera déjà bien par exemple de voir que Copé est collaborateur d'un cabinet d'avocats pas trop chaud pour certaines réformes d'organisation judiciaire. Que tel député est consultant d'une entreprise pharmaceutique alors quand on lui demande un rapport sur des médicaments à risques, il risque de faire relire sa copie par son patron client. Que tel député qui propose sans cesse que la chirurgie esthétique ne subisse pas les mêmes interdictions de publicité que les actes médicaux, est membre d'un gros cabinet de chirurgiens esthétiques. Pareil avec le couple Woerth et la famille Balkani.

Le lobbying c'est utile comme je l'avais déjà dit quelque part ici, mais faut pas mélanger toutes les casquettes. Le rapport propose également de réglementer les incompatibilités de fonctions et de définir les limites et les conditions du lobbying comme du parrainage. 

 

Tout ça a tendance à me révulser. Mais je ne peux même pas dire qu'on nous prend pour des cons puisque nous disons amen chaque fois qu'on reconduit un pourri par les urnes.

Encore que Sarkozy garde près de lui un salopard condamné pour injure raciale, qu'y pouvons nous? Mais si un jour, des gens conduisent ce même homme à l'assemblée française ou européenne, même dans un conseil municipal, alors je m'étranglerai de honte.

Nous ne sommes pas condamnés à avoir des gens malhonnêtes et portés par leurs intérêts personnels à notre tête. Si nous y sommes confrontés, c'est que nous l'avons accepté.

Pendant sa campagne présidentielle, des affaires bizarres touchaient Sarkozy, des travaux réalisés dans sa maison qui n'ont pas été tout à fait payés de sa poche. Dans certains pays pas vraiment éloignés de nous, sa campagne aurait pris fin immédiatement. Ici, non, pas de problème. Est ce que nous sommes résignés ou bien est ce personne n'est choqué? Peut être que ça nous parait normal et naturel... Pas à moi. Je vous rappelle que De Gaulle payait son électricité. Fou non?

Donc en fin de compte, ce projet de loi frise le ridicule. Si nous ne voulons plus d'hommes politiques véreux, cessons de les élire.


 

Kahazara 

 

  

Commenter cet article

Vlad 03/02/2011 21:45



Tu as raison, il faut être vigilant