Mme Badinter et le féminisme II

Publié le par Jeunes femmes insolentes

La première échauffourée commence...

Allez d'abord lire ça : La prétendue polémique autour de Madame Badinter
Ben oui, là je ne suis pas d'accord. Alors est-ce que les couches jetables sont une avancée notable ayant permis la libération de la femme? Oui certainement. Est-ce que le cri d'alarme de Mme Badinter est justifié? Je ne peux qu'approuver.  Est-ce que Mme Badinter à des intérêts personnels dans cette polémique (mis à part celui de vendre son livre)? Ça ne fait aucun doute, de la même manière que 1+1 = 2, si nestlé et pampers vendent plus de couches et de lait ils feront de la pub et cela par la société dans laquelle Mme Badinter a de TRES gros intérêts (on ne contrarie jamais ses GROS clients). Est-ce que pour autant les arguments de Mme Badinter sont à remettre en question? Non, je ne pense pas.... quoique...
Mais quand même... Y'a rien qui vous dérange dans toute cette affaire
C'est comme si tout d'un coup on était passé de la mère au foyer des années 50 à l'intégrisme écolo. Youhou vous voulez bien vous réveiller !!!! Y'a quand même 50 ans de libération et de prise de position qui sont passés. Est-ce que le féminisme va reculer parce qu'on va taxer les couches jetables?????? M'enfin, c'est comme si je vous demandais si la taxation des CD/DVD vierges a eu un quelconque effet sur la copie de films et musiques ou si HADOPI aura un effet sur le piratage... 
Oui il existe des pressions écolo sur les femmes, comme il en existe sur tous les citoyens ( trier les déchets, recycler tout et n'importe quoi, manger des produits BIO, issus du terroir, non transportés par avion...). Est-ce que le fait des passer du temps à préparer des petits pots et laver des couches est chronophage??? Oui, enfin quoique ...moi je dis que la libération de la femme vient plus de la machine à laver que des couches jetables hein. Mais bon moi ce que j'en dis... Quant aux pauvres petits pots préparés avec amour par la sacro-sainte mère idéale... Laissez moi rire et sortir de mon chapeau la deuxième invention ayant libéré la femme, enfin lui ayant permis de passer son temps ailleurs que devant les fourneaux : tadam : la cocotte-minute. Pas cher, efficace : des purées-maisons en 20 mn grand max, mesdames et messieurs. De plus je tiens quand même à faire remarquer que les femmes mères (ben oui visiblement il faut choisir, on ne peut pas etre les deux) préparaient des purées-maisons à leurs rejetons avant la vague écolo qui nous submerge aujourd'hui  et que dans le même temps elles ont réussi à travailler et se libérer (elles sont formidables ces femmes, non??).
Alors NON, pour moi les couches lavables, les petits pots maisons, l'allaitement ne sont pas des retours en arrière, pas plus que ce ne sont des avancées. Par contre que les femmes puissent choisir en toute liberté ce qu'elles veulent pour leurs enfants et le temps qu'elles leurs consacrent, ça c'est une avancée qui ne doit jamais être perdue.
Est-ce que le diktat écolo intégriste prônant la couche lavable et les purées maisons peut faire reculer la liberté de la femme. Oui si les mères n'ont pas d'autres choix, que cela devient une contrainte. Et en ce sens Mme Badinter a toute ma considération pour tirer cette sonnette d'alarme.
Ce qui me dérange plus c'est ce sur quoi elle ne tire pas la sonnette d'alarme. Et là ses intérêts financiers sont plus que largement menacés et elle perd alors sa crédibilité. (Voir ce très bon article link)
Que la vague écolo menace le féminisme et la libération, somme toute récente de la femme, soit. Mais alors pourquoi ce silence sur tous les autres diktats imposés aux femmes?? Sûrement parce que ceux-ci remettent en cause la surconsommation des femmes. M'enfin de quoi je me plains, on ne cherche qu'à libérer la femme, voyons : libérer la femme de ses kilos en trop, de sa cellulite, de ses rides, de son corps secs et des ses cheveux gras...  Vous avez raisons Mme Badinter, je n'avais pas vu la libération de la femme sous cet angle là.
A bas le diktat écolo et vive la libération de la femme selon Publicis !!


Dernhelm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article