Les chiffres qui tuent

Publié le par Jeunes femmes insolentes

 

En 2009, 93 % des condamnés à mort sur la planète, le sont dans 5 pays: la Chine, l'Iran, les Etats Unis, l'Arabie Saoudite et le Pakistan. Le 4ème congrès international contre la peine de mort, qui s'est tenu fin février à Genève, s'est félicité des avancées positives dans le domaine: en 2009 seuls 2390 personnes ont été officiellement exécutées!! 

Evidemment, il y a des chartes et des campagnes pour abolir la peine de mort mais je viens d'apprendre qu'il existe un texte visant à faire promettre aux pays abolitionnistes de ne plus revenir sur la peine de mort (signé par 73 pays seulement). Comme si cela pouvait avoir un sens?!! Aujourd'hui 65 ou 66 pays (mes sources divergent) membres des Nations Unies appliquent encore la peine de mort. En Europe, ne reste que la Biélorussie.

Selon Amnesty International le continent qui exécute le plus reste l'Asie, la Chine exécutant plus d'individus que l'ensemble des autres pays réunis (du monde hein, pas en Asie, ce serait trop facile).

Comme on parle en ce moment de l'américain Hank Skinner, qui a vu sa mise à mort en sursis quelques dizaines de minutes avant l'injection létale, alors qu'il réclame une expertise judiciaire de son affaire depuis des années, cela m'a poussée à réfléchir à nouveau la question de la punition par la mort.

Qui peut dans notre beau pays des droits de l'homme, où la morale judéo-chrétienne nous apprend à pardonner, peut se permettre de faire l'apologie de la peine de mort? Si j'écris ça, même si cela relève de ma liberté d'expression, je vais me faire lyncher en place publique. Héhé, ce blog va connaitre en quelques heures une méga affluence et nous allons intégrer fissa les communautés de blog néo-nazis... Dernhelm va me maudire d'ouvrir sur ce sujet, discussion qu'on a déjà eue quand elle me briefait sur les réponses politiquement correctes qu'il faut donner parfois (ceci est une autre histoire). Je l'ai laissée pantoise ;o) Rassurez vous je ne vais pas dire que je suis pour le rétablissement de la peine de mort. Tout simplement parce que je ne le suis pas. Oui, je pense sérieusement que la mort d'un seul innocent ne peut justifier aucune peine de mort. Même des centaines et des centaines de types abjectes incurables bourreaux d'enfants, terroristes et traitres à leur nation. Vous remarquerez que je ne justifie pas l'interdiction de la peine de mort par des considérations humanistes mais bien plus terre à terre, par la peur de l'erreur judiciaire parce que l'homme n'est pas infaillible. A part ça, je pense que mourir c'est trop facile! C'est une punition trop douce, je suis pour la mise en place des supplices infernaux du Tartare.

Kahazara  

 

Publié dans HOMO HOMINI LUPUS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dernhelm 30/03/2010 22:22


Oula sujet délicat. Mais tu te trompes il me semble. Si je t'ai "briefée" sur les bonnes réponses, c'est parce que c'est ce que je fais... C'est à dire donner les bonnes réponses plutôt que dire ce
que je pense vraiment histoire de ne pas me faire lyncher.
Je pense exactement comme toi. C'est marrant parce que de notre dernière discution j'avais retenu l'inverse : que tu étais contre pour des raisons morales tandis que j'étais contre pour des raisons
pratiques, de vérité judiciaire. Bon on a l'excuse d'avoir vidé une bouteille de vin en même temps :p
Comme quoi on peut se parler, s'entendre mais ne pas se comprendre!