Le World Wide Web... réalité ou mythe?

Publié le par Jeunes femmes insolentes

 

L'ouverture sur le monde grâce à internet est-elle une illusion?

 

Si on ne cherche pas l'informations de façon active et positive sur le web, on reste cantonné à nos info, (franco-françaises pour le mettre à notre sauce) et il a raison. Au delà de la paresse de regarder autre chose que le Monde, Rue89 et les trois blogs qu'on aime, (qui fait l'effort d'aller lire les infos des Fidji ou Madagascar pour reprendre les exemples de la vidéo ci-dessous?) il y a l'obstacle de la langue.

 

Ces difficultés ne sont pas insurmontables, merci au simple Google translate qui permet de se faire une idée du sujet à défaut d'une belle traduction académique avant de zapper ou d'approfondir. Mais encore Youtube qui propose de plus en plus des traductions sur reconnaissance vocale. C'est bancale, oui, c'est parfois comique, en effet. Mais c'est une étape importante et je le crois fermement. 

 

A titre d'exemple, je lis le Huffington post, je ne lis pas tous les articles, seuls les titres qui m'interpellent et je colle le texte directement dans Google translate, parce que je n'ai pas le temps de me perdre dans une lecture d'un long article en anglais en langage soutenu. Si le sujet m'intéresse, je repasse sur le texte d'origine et je me concentre. Je reçois des newletters classées par thème, (ceux qui suscitent mon intérêt et les domaines sont variés, notamment la robotique, la géopolitique et les transferts d'armement, les mangas et le cinéma asiatique, le web, la photo, le porno aussi…) qui récupèrent des infos dans toutes sortes de pays différents. Pour les questions politiques, je suis aussi des blogs français et étrangers mais quasi tous francophones: canadiens, belges, marocains, israéliens.

Je crois que je ne suis pas trop mal lotie en terme d'ouverture sur les informations à travers le monde mais je pourrai faire mieux.

 

Je ne peux que vous conseiller d'utiliser Google translate et de participer à son amélioration, je ne peux que vous encourager à soutenir les petites fourmis d'internet qui traduisent des articles et des blogs à longueur de journée pour le plaisir de diffuser, de partager; à encourager les fans qui regroupent des informations de divers horizons liées à leurs centres d'intérêt... Ce n'est pas le premier argument des utilisateurs et promoteurs d'internet?

Les nouvelles facilités de traduction, intégrées aux pages, aux blogs, aux sites d'informations, même les traduction approximative sont une réelle avancées du World Wide Web.

On ne connait qu'un seul monde et le connecter ou le faire découvrir demande un effort considérable... rien n'est trop difficile pour cultiver notre xénophilie ;o) => regardez ce type, il donne sa vision des choses et j'aime bien:



 

 

C'est dommage que la vidéo de ce tout à fait sympathique Mister Zuckerman chez T.E.D. ne soit, pour l'instant, sous-titrée qu'en anglais… ;o)

 

Kahazara  

Publié dans INTERNET - JE T'AIME

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dernhelm 29/07/2010 08:30



Aprés avoir vu cette vidéo et lu ton article je ressens deux choses.


La premiere c'est l'exaltation due à internet : on a accés à tout, partout. Le WWW existe et c'est fort. Aprés le web reste un outil, tout est à disposition, encore faut-il s'en servir. La vision
de ce type est effectivement super et intéressante!


La deuxieme c'est la honte, parce que j'utilise internet, je vais sur des sites qui me prémachent le boulot en traduisant les pages qui m'interessent mais moi je ne fait rien d'actif pour le WWW.
Je reste un usager passif comme tant d'autres.


 



Tis 25/07/2010 23:07



En même temps, le porno sous-titré... ;)