La burqa et l'excuse fallacieuse du féminisme

Publié le par Jeunes femmes insolentes


La burqa, pour ou contre?
Pour ou contre quoi exactement?
Non je ne porterai pas de burqa, parce que je n'y ai aucun intérêt, je n'en ai aucune envie, et je n'en ai pas besoin.
Est ce que je laisserai quelqu'un m'en faire porter une? 
De force, certainement pas. M'en convaincre, j'en doute fortement, mais "fontaine..."
 
Est ce que je peux juger les femmes qui en portent par ce qu'elles en portent? 
S'il existe un moyen d'empêcher quiconque de juger son prochain, je suis sûre qu'il y aurait d'autres priorités d'application (par exemple: kiss in)
 
Est ce que je peux interdire aux femmes d'en porter?
A priori, je suis partisane du "il est interdit d'interdire".
Sans rire,
la liberté est la règle et l'interdiction est l'exception.

Tout dépend des raisons pour lesquelles on interdit la burqa. Très juridique tout cela.. si notre droit n'était pas torturé par la morale, on ne se poserait pas ce genre de questions. Bref, je cherche une raison valable pour une loi sur le port de la burqa.
Et à ce niveau là, je ne suis pas convaincue du tout de l'opportunité de cette loi. Je m'explique.
 
Je vais simplifier les raisons invoquées :
- pour des raisons de sécurité, plan vigipirate, bombes etc... 
=> ok ok, alors, reprenons, à part l'évènement de début février 2010 avec ce cash par des hommes cachés sous une burca (lien d'un article à venir)
La France a connu des heures d'attentats, ils n'ont jamais été commis par des individus cachés sous des burqa. Le seul pays (à ma connaissance) à avoir vu ce genre de pratiques, et seulement dans un contexte bien précis, c'est l'Irak quand les terroristes avaient besoin de traverser des check point américains.
Peu importe, nos policiers et gendarmes sont suffisamment équipés pour des prises de sang, des fouilles au corps sur le terrain, ils peuvent dresser un drap pour un contrôle d'identité d'une femme qui est voilée.
Je n'arrive pas à trouver cet argument valable. La sécurité de notre pays nécessite des aménagements, les agents de la sécurité doivent évoluer.

- la LAÏCITE.... aaaah, France laïque qui oublie ce que c'est que la laïcité française.
 <OVNI la laïcité à la française, mais je vous ferai une petite étude comparée bientôt.>
Argument selon lequel dans un pays laïc, il faut effacer les marques ostentatoires de religion.
=> erreur, les marques ostentatoires de religion doivent être effacées (et j'adhère) pour les agents et représentants de l'Etat républicain et laïc, parce que cet Etat ne peut se permettre d'afficher une religion même par le biais d'un seul agent de son service public. 
Et bien il n'y a pas de femmes sous burqa qui travaillent dans nos services publics.
En dehors de cela, ce n'est pas la laïcité mais la liberté de culte et le respect des religions qui commandent. Dans la rue, quand Mesdames sous burqa vont faire leurs courses, chercher leurs enfants à l'école, même quand elles vont au cinéma (rendez vous compte??!!), elles n'ont pas à respecter les obligations de laïcité de l'Etat dans ses institutions et son service public.
Voilà un argument totalement détourné...
Et revenir sur le fait que l'Islam n'impose pas le voile intégral des femmes, comme le fait la très brillante nobelliste Shirin Ebadi (), je trouve ça fort de café...
Notre pays laïc devrait par la loi se permettre de déterminer ce qu'impose une religion à ses ouailles et comment doit s'exprimer la foi???
Sans commentaire superflu, j'enchaine.

- pour des raisons de féminisme, de protection des droits de la femme etc...
=> je suis là, sur le pied de guerre. Je suis une femme libérée, indépendante et assumée.
Je ne laisserai personne rogner sur mes droits ni m'imposer des devoirs arbitrairement:
je gagnerai et je dépenserai mon argent, je serai un citoyen qui s'exprime par le vote, participe par l'impôt et bénéficie de l'association des deux (c'est le service public... petit cours sur le contrat social à venir), je maîtriserai ma sexualité et ma maternité, je répondrai de mes actes devant mon voisin et devant la loi... et je me battrai pour que chaque femme, au moins en France, fasse de même.
Est-ce que ces profondes convictions me poussent à refuser la burqa?
NON. C'est peut être justement parce que j'accorde une grande valeur au féminisme. Le choix, la liberté...
D'un côté plus pratico-logique, les femmes qui décident le port de la burqa, vont elles voir leurs droits et libertés grandis par l'interdiction de la burqa? Ne risquent-elles pas de se cloitrer chez elles, de mettre un terme à leur vie sociale parce qu'elles ne pourront plus sortir en accord avec leurs convictions et leurs choix? Certainement que oui, belle démonstration de la protection des femmes.
Attention, on me dit qu'on va libérer les femmes qui se cachent sous la contrainte! 
Bien que je ne pèche pas souvent par naïveté, je refuse de croire qu'il y en a beaucoup en France. Mais soit, il y en a, très probablement, et je pense qu'il y a d'autres moyens d'aider ces femmes et de les sortir de l'enfer qu'elles vivent, le monde associatif, religieux même. En tous cas, on en peut décemment pas ronger les droits et libertés de milliers de femmes parce que parmi elles, il y a une proportion infinitésimale qui ne jouit pas de ses droits et libertés.


En l'état des choses, non, il n'est pas justifié d'interdire la burqa.
Les journaux français rappellent que les français sont mal à l'aise devant une femme entièrement voilée, avec plein de stats et de chiffres...
Petits menteurs, vos regards glissent sur elles comme si elles n'étaient pas là. Vous savez que vous pouvez les saluer, leur sourire et même leur céder votre place dans le bus... tant qu'elles peuvent encore les prendre.


Kahazara  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MrX 15/01/2013 09:53


Liberté de culte... pas très antipatriarcal tout ça !