Industrielle, fan de CO², adepte de pêche à la baleine cherche...

Publié le par Jeunes femmes insolentes


Pour dénoncer le lobbying éco-sceptique aux USA, visant principalement la sénatrice républicaine de l'Alaska Lisa Murkowski, un site parodique a été créé par des activistes de Green Peace: "polluter harmony".
Vous pouvez trouver le lien ici: polluter harmony.
Il s'agit d'un site de rencontre de climato-sceptiques. (montages de mini-films, fausses déclarations: C'est bien une SATIRE, je rappelle.)
 
Evidemment, la réponse a été immédiate: Green Peace manquerait "d'arguments sur le fond" et en arriverait à dénigrer et diffamer pour se faire entendre.
 
Les lobbyistes auraient dépensé 90 millions de dollars en 2009 pour lutter contre la politique fédérale visant à ralentir le changement climatique. 
Quand on voit la flexibilité des mesures fédérales américaines sur ce sujet, on peut se dire que le lobbying a été efficace.
 
En France, ce ne serait pas nécessaire, parce que la très grande majorité des mesures et démarches "éco-responsables" sont portées par le consommateur final et non les entreprises.
 
Je voulais en venir à l'action de Green Peace: d'une part les gens qui ont une position extrême m'agacent (si ce n'est: me font flipper) peu importe dans quelle direction ce soit.
Tous les excès sont mauvais. 
 
D'un autre côté, Green Peace est l'ONG la plus puissante du monde, elle est le "contre-pouvoir institutionnel" par excellence et je trouve fascinant que toute cette source de pouvoir n'ait pas encore été détournée.
(peut être que le premier élément explique le second.)
 
(La seconde ONG la plus puissante au monde c'est OXFAM, comme quoi pas besoin de sortir une campagne de pub choc tous les 3 mois.)

Après tout Green Peace n'est pas tenue de respecter une quelconque règle du jeu politique, elle est et demeure une expression de "l'opinion internationale"...  nous quoi!


 
Kahazara   

Publié dans INTERNET - JE T'AIME

Commenter cet article