Google Suggest et la diffamation mathématique

Publié le par Jeunes femmes insolentes

Il y a quelques jours, je m'étais enthousiasmée pour le design sympa de Google France (#64) et le lendemain est apparu ce fameux "Google Suggest". Depuis je me prends la tête dessus. Enfin, je l'ai désactivé. J'essaie de croire à nouveau que Google ne décide pas par avance ce que je vais lire quand je fais une recherche. (ce n'est plus aussi facile qu'avant de s'en convaincre.)

Le TGI de Paris vient néanmoins de condamner google (+ Schmidt solidairement) pour diffamation, refusant de considérer que les réponses en temps réel sont le fruit d'un algorithme, indépendant de la volonté humaine mais la conséquence des recherches antérieures sur le même sujet. Vous savez tous comment google justifie la pertinence des réponses données à une recherche...

Bref, le tribunal a fait un bon boulot argumentaire, ce qui montre qu'il s'est véritablement interrogé sur le fonctionnement. Contrairement à la décision de la Cour d'appel de Paris de décembre dernier, il y a ici des éléments qui conduisent à penser que les recherches par algorithmes sont retouchées manuellement. Ainsi même si google ne peut être tenu pour responsable de ce qu'on trouve suite à une recherche, il y a une part de résultats qui est probablement le fait de sa volonté. C'est quand on remet en cause ce point: la potentielle prise de position/partialité de Google, que je me félicite. 

Tout comme l'auteur de l'article à lire sur Numerama (c'est fou, j'en parle deux fois en deux jours!) j'aimerais bien connaitre l'avis d'autres utilisateurs de Google... 

S'agissant de cette "nouvelle technologie" qu'est le Google suggest, vous en pensez quoi?

 

Kahazara 


Commenter cet article

Tis 28/09/2010 00:03



Pour les théories du complot, il nous reste encore 2 ans, on a le temps de voir venir le mois de décembre.


Pour Google, il est illusoire aujourd'hui de vouloir "bêtement et à tout prix" s'en affranchir. De un, parce qu'il est pratique et que ses outils (tous) sont très bien pensés, simples et
pratiques. Et accessibles au commun des mortels. Cela peut paraître un détail, mais Internet n'est (et heureusement) pas l'apanage de jeunes nerds geekant à tout va.


Pour la suite, deux fins "inquiétantes". La première est clairement reliée à la stratégie de Google qui laisse penser qu'il va tôt ou tard devenir un acteur extrêmement prépondérant de
l'énergie...et qui dit énergie dit dépendance associée. La deuxième est une logique de contrôle et de propriété sur Internet, qui rappelons-le a été conçu pour être absolument non contrôlable par
un seul tiers, au travers d'initiatives comme celle-ci : http://www.wired.com/epicenter/2010/08/google-verizon-propose-open-vs-paid-internets/


Pour ma part, la résistance au changement l'emporte encore. D'ici quelques semaines, cela ne me choquera plus et j'apprécierai cette nouvelle fonctionnalité pour sûr. De la création d'usage en
besoin...



Lapin 27/09/2010 13:29



Article intéressant, merci. Sur le fond, je trouve la chose assez pratique (surtout google instant).



Dernhelm 27/09/2010 12:37



Moi ça commence à me faire flipper. Disons que ce genre de chose est en train de me faire doucement basculer vers la paranoïa et les théories du complot. 



Vlad 24/09/2010 18:41



Bonjour, personnellement je n'ai pas trop d'avis. Disons que ça m'aide lorsque je cherche des réponses à des questions précise : la formulation apparaît alors tout de suite et on gagne du temps.