Dépêche AFP

Publié le par Jeunes femmes insolentes

Le 8 mars 2010, le Premier ministre slovaque, Robert Fico, a annoncé que son gouvernement proposait un système dans lequel les enfants roms vivant dans des campements seraient placés dans des internats. Amnesty International estime que « le fait de créer des internats pour les enfants roms et de les détacher progressivement de leur mode de vie actuel dans les campements serait discriminatoire et constituerait une atteinte flagrante au mode de vie des Roms », dans un communiqué publié le même jour.

« L’idée que les enfants roms doivent être enlevés de leur famille et placés dans des internats, alors qu’ils pourraient être scolarisés dans des écoles classiques près de leur domicile, est de toute évidence contraire au principe de l’intérêt supérieur de l’enfant. C’est une atteinte à leur identité de les déraciner de leur environnement et de les enlever à leur famille », a déclaré Halya Gowan, directrice du programme Europe et Asie centrale d’Amnesty International.

Ca intéresse quelqu'un?


Kahazara   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZeParia 16/03/2010 16:48


Wé bah ils sont beau nos ZoSSial Démocrates de l'est hein, en plus notre Fico a déjà hésité entre le rose et le brun si je ne me trompe pas.... arhh enfin on va pas le faire chier pour deux trois
gitans quand même non!?


Kahazara 17/03/2010 10:05


Effectivement, personne ne semble avoir envie de se fatiguer...
Cette question n'a intéressé que nous deux et pas longtemps qui plus est, CQFD. 


ZeParia 16/03/2010 10:21


mmmh ça rappel les meilleurs moments de notre Histoire Moderne ce genre d'idées... puis la Slovaquie ça reste bien placé en Europe de l'Est, ils pourront envoyer les enfants dans des super Camps
de.... vacances, à peine 200km entre la Slovaquie et ces lieux champêtres chargés d'Histoire, même pas 2heures de train jusqu'à la délicieuse villégiature de Plaszow. Le bonheur des bambins avant
tout n'est-ce pas?


Kahazara 16/03/2010 14:59


Tout à fait, le bonheur des bambins!
Et s'ils ne sont pas doués avec les célèbres dressages de chiens de Plaszow, ils pourront toujours faire une excursion jusqu'à Auschwitz, belle rando pédestre à travers champs. 
Dire qu'en France, certains gosses ne partent jamais en vacances...