Courrier des lecteurs

Publié le par Jeunes femmes insolentes

Quand je vous disais que mes articles suscitent des commentaires mais que Med Met est trop peu intéressant pour en bénéficier.

 Je vous le prouve avec un extrait d'un mail que j'ai reçu ce matin, sur ma boite perso. J'en profite pour corriger ce qui serait mal perçu dans mon article sur Carla Bruni.


"la seule valeur qui te fait te dresser sur tes pattes arrières c'est ... le cul ? (...) On peut être fiers de notre super société pourrie parce qu'on peut se taper la moitié de Paris et être première Dame ?"

Mon article traite exclusivement du qualicatif "prostituée" pour une Première dame même si c'est Carla Bruni. Je ne parle pas de Sakineh, je ne parle pas de lapidation et du sort des femmes, je parle de cul par le biais de Carla Bruni qui n'est pas en reste dans le domaine.
On peut être fier de notre société parce qu'on peut se taper le Tout-Paris et gagner un prix pullitzer... définitivement, par rapport à une société qui lapide des femmes à tout va... oui, on peut être fier. J'insiste. Et il est évident que je ne rêve pas de ressembler à Carla Bruni, mais quand je serai grande, je préfère être Bruni que Sakineh. Pour être honnête, je préfère être Sarkozy que Bruni, mais ça va pas être possible m'ont dit mes parents ;o)
D'un autre côté, Carla Bruni représente bien l'européenne dévergondée, que faire d'autre que de dire à ceux qui la traitent de prostituée d'aller se faire voir? 
Qui aurait préféré qu'on baisse la tête et qu'on dise: "oui, notre Première dame est une pute, on est désolé." ?

Bon week end à vous lecteurs chéris.

Kahazara  

Commenter cet article