"Austria Est Imperare Orbi Universo"

Publié le par Jeunes femmes insolentes


"Il appartient à l'Autriche de régner sur le monde entier" Mais c'était la devise des Hasbourg et je viens d'apprendre que l'Autriche n'a plus de devise nationale depuis la fin de l'Empire Austro-hongrois.
En revanche, l'Autriche a un président qui est plus un titre honorifique qu'un acteur effectif de la société autrichienne. Exactement comme en Allemagne car l'Autriche a également un Premier Chancelier. Une nouvelle élection du président aura lieu le 25 avril 2010, un seul candidat se présente face à Monsieur Heinz Fischer, le président sortant.

Il s'agit d'une candidate, Madame Barbara Rosenkranz et elle vaut le détour. Non, pour être exacte, cette femme ne mérite pas que je parle d'elle mais comme la situation ne me laisse pas indifférente, je n'en parlerai qu'une seule fois.
Barbara Rosenkranz, 51 ans, mère de 10 enfants (ouch), dirigeante du Parti populiste d'extrême droite (FPÖ) est l'épouse de l'ancien fondateur du Parti néonazi (NPD). Elle est une des figures de l'aile la plus conservatrice du FPÖ, anti-immigrés et anti-européenne.
Elle se fait remarquer parce qu'elle conteste la loi d'interdiction du Parti nazi (dite Verbotsgesetz (à vos souhaits) de 1947) qui prévoit : "une peine maximum de vingt ans de prison pour quiconque reconstitue le Parti nazi, une organisation similaire, propage son idéologie ou nie les crimes nazis contre l'humanité, notamment la négation de l'Holocauste."
Pour Barbara Rosenkranz, sa liberté d'expression est atteinte par cette loi, qui répriment de "simples opinions". Ca ne vous rappelle pas quelqu'un de chez nous??
Comme elle soulève un bouclier très fort, de tous les partis politiques autrichiens (Rosenkranz met 
«en cause le fondement anti-fasciste de la République») puis, de la communauté juive et de l'Eglise catho, son groupe prend ses distances avec elle.
Le président du FPÖ (c'est ce que j'ai trouvé alors qu'elle en est la dirigeante, il y a un président de ce groupe politique... c'est peut être une subtilité de traduction allemand-français) bref il a dit qu'elle aurait mieux du choisir ses mots, il est hors de question de toucher au Verbotsgesetz. Nous voilà rassurés.
Dans un autre article (Courrier international), il est précisé qu'elle n'a aucune chance d'être élue (ouf) mais elle est créditée de 15 à 20 % des voix (!!!!)
C'était une précision tout à l'honneur des Autrichiens non?


Kahazara  
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article