Assistanat quand tu nous tiens

Publié le par Jeunes femmes insolentes

 

Ha qu'il était bon le temps où, enfant, on ne décidait de rien, où rien n'était de notre faute. C'est l'adulte qui avait fait une erreur en cas de bêtise de notre part : nous laisser seul, nous faire confiance... Ha c'était un temps béni où nous n'étions responsables de rien. Et puis voilà on grandit, on devient à notre tour des adultes. On est alors responsable de nous-même et de nos choix car nous sommes des êtres pensants, raisonnables ou au moins raisonnés.

Ha qu'entends-je??? Ce n'est pas vrai!!! Enfin si, c'est vrai  pour tout le monde sauf pour un petit pays d'irréductibles français qui résistent encore et toujours aux "responsabilités". C'est un beau pays gouverné par L'ÉTAT, une très belle institution qui doit résoudre tous les problèmes, prendre toutes les responsabilités à la place des français infantilisés. Et le pire c'est qu'ils en redemandent. 

Un apéro facebook tourne mal pour un type bourré qui saute d'un pont. Mais que fait L'ÉTAT? L'ÉTAT aurait dû empêcher ça. Quelles mesures va mettre en oeuvre L'ÉTAT??

Une jeune fille bourrée saute sur le toit d'une rame de métro et se fait scalper par une caméra dans le tube. Mais que fait L'ÉTAT?? Comment L'ÉTAT va-t'il empêcher ça de se reproduire?? 

Comme si aucun français n'était capable d'assumer ses actes... L'ÉTAT et son copain LES POUVOIRS PUBLICS doivent palier tout, gérer et prévoir tous les comportements, même les plus anormaux. Si quelque chose tourne mal, par la faute d'une personne, c'est du côté de L'ÉTAT que l'on cherche les responsabilités. Le fautif devient alors une victime de l'incompétence de L'ÉTAT. Le "français" est donc un être qui ne peut pas agir et réfléchir tout seul. L'ÉTAT doit le guider, le protéger à chacun de ses pas. Comme la maman poule qui susurre doucement en remettant son fils à la nounou :"surtout qu'il ne fasse rien, des fois qu'il se fasse mal ; surveillez-le bien".

Mais enfin en quoi l'état doit-il intervenir et donc investir du temps et de l'argent pour gérer des comportements anormaux, inhérents à la personne fautive/victime. Ces jeunes étaient bourrés!! Ce n'est pas l'état qui les a forcés à boire!! Et ce n'est pas en interdisant facebook ou les regroupement de jeunes qu'on empêchera ce genre de comportement. Les jeunes veulent boire et dépasser leurs limites, ce n'est pas nouveau. L'état investit suffisamment dans les campagnes de prévention sans qu'on vienne lui reprocher de n'avoir pu prévoir le comportement de boulets déviants. Laissons à l'état son travail et aux gens leurs responsabilités.

A force de vouloir être traité comme des enfants, toujours surveillés, toujours sécurisés, toujours infantilisés, il ne faudra pas s'étonner le jour où l'on ne décidera plus de rien.

Dernhelm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tis 22/05/2010 20:42



En même temps, si la caméra n'avait pas été là, peut-être que la personne concernée serait en pire état. Un bon point pour la vidéoprotection !